Detail from The Canal, Amsterdam, 1889, James McNeill Whistler, The Hunterian, University of Glasgow

Home  > Catalogue > Exhibitions > Paris_1863a (related works) > Search Display

Copy after Greuze's 'La Cruche cassée'

Titles

Only one title is recorded :

  • 'Copy after Greuze's 'La Cruche cassée' (1980, YMSM). 1

Description

J. B. Greuze, La Cruche cassée, Louvre
J. B. Greuze, La Cruche cassée, Louvre

Whistler's painting was a copy of the popular work by Jean-Baptiste Greuze (1725–1805), La Cruche Cassée, 1771, oil on canvas, 109.0 × 87.0 cm, Musée du Louvre, Paris. It was an oval, and showed a young woman in a silvery white and grey dress trimmed with pink, holding a broken pot bundled up in her over-skirt, and looking attractively depressed. The Louvre website described the painting by Greuze as follows:

'Une jeune fille d’une innocence enfantine et aux grands yeux candides, un ruban violet et des fleurs dans les cheveux, debout, retient des deux mains des fleurs éparpillées dans sa robe ; une cruche fêlée est accrochée à son bras gauche. Son fichu est dérangé et laisse entrevoir la rondeur de sa gorge, la rose de son corsage s’effeuille et sa jolie robe de satin blanc est un peu malmenée. Le modèle balance entre la candeur virginale et la provocation malgré un air légèrement dépité. Greuze excelle à rendre les transparences et le velouté des chairs, et la fausse naïveté étudiée de cette ravissante personne qui serait peut-être le portrait de sa propre femme. A l’arrière-plan, on aperçoit une fontaine à l’antique.' 2

Comments

In 1863 when Symphony in White, No. I: The White Girl [YMSM 038] was on exhibition at the Salon des Refusés, Jules Antoine Castagnary (1830-1888) compared it to Greuze's Cruche cassée and Jeune fille pleurant son oiseau mort, which, he wrote, had been interpreted by Denis Diderot (1713-1784) as a young girl who had been seduced by a lover. Castagnary added:

'L'interprétation de M. Whistler est plus grave, plus sévère, plus anglaise. Sa Dame blanche est mariée, évidemment: la nuit qu'elle a passée est régulière, légitime … Pourtant la petite s'étonne d'un grande changement survenu: Tout est blanc, excepté elle-même. Interrogez la fleur effeuillée qu'elle tient à la main: elle seule pourra vous répondre; c'est la continuation de l'allégorie commencée par la cruche cassée et le petit oiseau mort.' 3

Notes:

1: YMSM 1980 [more] (cat. no. 14).

2: Musée du Louvre website (at louvre.fr).

3: Castagnary 1863a[more] ; review of Ouvrage de peinture, sculpture, gravure, lithographie et architecture, refusés par le Jury de 1863, et exposés, par décision de S.M. l'Empereur, au salon annexi, Salon des Refusés, Palais des Champs-Elysées, Paris, 1863; see also Curry 1984 [more] , p. 41.

Last updated: 21st November 2019 by Margaret